Make your own free website on Tripod.com

Montage et reglage GTAW
Remonter ] Notions de base ] Sources de courant ] Composants du poste de soudage GTAW ] Torches ] Manodetendeurs debimetres ] Tungstene ] Gaz de protection ] Baguettes d'apport ] [ Montage et reglage GTAW ] Choix electrode et gaz ] Reglage parametres ] Techniques de soudage ] Automatisation GTAW ] Test ] Image torche GTAW ]


MONTAGE ET RÉGLAGE D'UN POSTE DE SOUDAGE GTAW

Avant de monter le poste de soudage et de régler ses paramètres de fonctionnement, vous devez connaître les principaux risques reliés à l'application du procédé de soudage GTAW et les moyens de prévention qui permettent de les éviter.

Règles de santé et de sécurité relatives au procédé GTAW

Lors de l'application du procédé de soudage GTAW, on doit observer les mêmes règles de sécurité que celles qui s'appliquent à n'importe quel autre procédé de soudage à l'arc électrique. Ainsi, pour tous les procédés de soudage à l'arc, il est nécessaire de se protéger contre les chocs électriques, les brûlures et les incendies.

De plus, le soudage GTAW de certains métaux ou alliages peut produire des fumées incommodantes, voire toxiques. Par exemple, le soudage de l'aluminium peut dégager un volume assez important d'ozone. Il s'agit d'oxygène enrichi (O3), qui irrite les voies respiratoires et cause une inflammation si les vapeurs sont trop concentrées. On reconnaît l'ozone à son odeur piquante et irritante.

Protection contre le rayonnement de l'arc

Lors de l'application du procédé de soudage GTAW, il est essentiel de se protéger contre les rayons de l'arc en atmosphère inerte, car l'arc est nu. Cela a pour effet de laisser passer plus librement les rayons ultraviolets et infrarouges, augmentant ainsi les risques de coups d'arc sur la peau et aux yeux.

Afin de bien se protéger contre le rayonnement de l'arc, il faut suivre les recommandations suivantes:

  • Éviter toute exposition de la peau au rayonnement de l'arc lors du soudage.
  • Toujours utiliser un casque de soudage à verres filtrants de teinte appropriée. La teinte des verres dépend de l'intensité du courant employé lors du soudage.
  • Porter une veste et un tablier en cuir ou en amiante. Boutonner le col de la veste afin qu'aucune partie du corps ne soit exposée.
  • Porter des gants en cuir.

Numéros de verres pour le soudage avec le procédé GTAW

Nurnéro du verre teinte Intensité du (A)
6 5 à 30
8 30 à 75
10 75 à 100
12 200 à 400
14 Plus de 400

Risques reliés à l'inhalation des gaz

L'inhalation de l'hélium et de l'argon ne produit aucun effet nocif. Cependant, lorsque le travail de soudage s'effectue dans un endroit exigu, la grande quantité de gaz inerte dégagée raréfie l'oxygène, entraînant un risque d'asphyxie partielle.

L'accumulation de gaz inerte dans un réservoir que l'on doit souder raréfie également l'air respirable. Par conséquent, lorsqu'on soude à l'intérieur d'un réservoir, on doit installer un appareil fournissant de l'air pur ou encore assurer l'évacuation du gaz inerte par l'entremise d'un aspirateur. Le positionnement de l'aspirateur s'effectue selon le gaz utilisé:

  • dans le cas de l'hélium, on place l'aspirateur à la partie supérieure du réservoir, car ce gaz est plus léger que l'air et s'élève;
  • dans le cas de l'argon, on place l'aspirateur au bas du réservoir, car l'argon est plus lourd que l'air et descend.

Détecteur de concentration d'oxygène

Afin de prévenir les risques d'intoxication et d'asphyxie dans les endroits exigus, on peut utiliser un détecteur de concentration d'oxygène. Cet appareil mesure rapidement et avec précision le volume d'oxygène. Lorsque la concentration d'oxygène devient insuffisante, autour de 19,5 % et moins, une alarme se déclenche. Cette dernière s'interrompt lorsque la concentration d'oxygène redevient acceptable. Une aiguille sur le moniteur indique la concentration, en pourcentage, de l'oxygène.

Ce genre d'appareil est facile à utiliser, léger et portatif. On l'utilise, par exemple, pour effectuer des travaux dans les trous d'homme, dans les réservoirs et les autres endroits exigus. Selon le modèle, le détecteur peut également permettre de percevoir la concentration de gaz comme le CO2.

En plus d'être toxiques pour l'être humain, certains gaz, tels que l'anhydride sulfureux (SO2), le chlore (Cl2), le brome (Br2), I'oxyde d'azote (NO2) et l'acide sulfhydrique (H2S) peuvent fausser la lecture du détecteur. Il faut donc redoubler d'attention lorsque le lieu de travail peut contenir ces gaz.

Précautions à prendre lors du nettoyage des pièces

Afin d'éliminer certains risques d'intoxication, on doit suivre les recommandations suivantes lors du nettoyage des pièces:

  • Si l'on dégraisse les pièces à souder au tétrachlorure de carbone ou au trichloréthylène, bien les sécher avant d'exécuter la soudure; sinon, l'arc dissociera ces solvants qui formeront un gaz très toxique, le phosgène.
  • Nettoyer les métaux légers et leurs alliages dans une solution alcaline chaude, de la soude caustique par exemple, puis les plonger dans l'eau froide pour les neutraliser. Enfin, les rincer dans de l'eau à 90 °C pour un séchage rapide.

Précautions à prendre avant de commencer à souder

Avant de commencer à souder, il faut:

  • s'assurer qu'il n'y a pas de fuites dans le système de refroidissement, car elles pourraient causer des chocs électriques;
  • vérifier la fixation des bouteilles de gaz inerte aux supports de la soudeuse. Cela évitera que les bouteilles ne tombent et ne se brisent.

Protection contre les chocs électriques

Lors de l'utilisation d'une soudeuse, particulièrement d'une soudeuse à haute fréquence superposée, il y a des risques de chocs électriques. L'électrisation peut causer des brûlures, un choc nerveux, et même la mort. Pour prévenir les chocs électriques, il importe de suivre les recommandations suivantes:

  • Porter des chaussures et des gants isolants.
  • Garder son corps et ses vêtements secs.
  • Ne jamais travailler dans un milieu humide sans être isolé contre les chocs électriques.
  • Ne jamais enrouler les câbles autour de son corps et ne pas les porter sur ses épaules.
  • Avant d'effectuer l'entretien de la soudeuse, débrancher la fiche électrique d'alimentation.
  • Ne jamais utiliser une soudeuse dont les câbles sont usés, endommagés ou dénudés.
  • S'assurer que la prise de masse est propre afin d'assurer un bon contact.
  • Suivre les recommandations du fabricant pour le branchement, le raccordement et l'utilisation de l'appareil.

De plus, si l'on utilise une soudeuse à haute fréquence, il faut prendre les précautions additionnelles qui suivent:

  • Éviter de toucher l'électrode ainsi que toute partie non isolée en contact avec la haute fréquence.
  • Éviter de mettre le câble de la torche en contact avec le métal de base déjà chauffé, car l'isolant brûlera et le courant de haute fréquence percera le caoutchouc. La torche sera alors endommagée, entraînant des risques de chocs électriques.

Votre E-mail......:

Sujet......:

Nom......:

Message......: