Make your own free website on Tripod.com

Correction
Remonter ] Test notions de base ] Test sources de courant ] Test composants du poste ] Test pulse ] Test torches ] Test tungstene ] Test gaz de protection ] Test baguettes ] Test montage et reglage ] Test choix electrode et gaz ] Test reglage parametres ] Test techniques de soudage ] Test automatisation GTAW ] Test synthese ] [ Correction ]


Test notions de base

1. L'aluminium et le magnésium

2. Gas tungsten arc welding

3. Protéger le bain de fusion de la contamination de l'air ambiant.

4. Sous forme de baguettes

5    a) Soudage de plaques minces;

      b)soudage des métaux ayant une faible soudabilité.

6. Le bain de fusion est étroit.

 

 

Test sources de courant

1. Une caractéristique tombante

2. ides aciers au carbone, les aciers inoxydables et les alliages de cuivre

3. a) Négative

    b) Positive

4. Pour éviter que la chaleur transférée à l'électrode ne la fasse fondre.

5. La polarité inversée a un effet nettoyant sur ces métaux.

6.

  • Effet de nettoyage du bain de fusion;
  • bonne pénétration de la soudure.

7. Pour faciliter l'amorçage de l'arc, le stabiliser et remédier aux interruptions qui peuvent se produire chaque fois que la valeur du courant alternatif passe par zéro.

 

 

Test composants du poste

1. La commande réglage de la pente (arc force)

2. Avec du courant alternatif

3. Équilibrées, nettoyantes et pénétrantes

4.

a) À régler la durée de l'écoulement du gaz et du liquide de refroidissement avant l'amorçage de l'arc.

b) À régler la durée de l'écoulement du gaz et du liquide de refroidissement après l'exécution de la soudure.

5.

a) L'intensité d'amorçage doit être supérieure à l'intensité du courant de soudage.

b) L'intensité d'amorçage doit être inférieure à l'intensité du courant de soudage.

 

 

Test torches

1.

2.

  • Les torches refroidies par du liquide;
  • les torches refroidies par du gaz.

3. Lorsque l'intensité du courant de soudage est de 150 A et plus

4.

a) Mandrin

b) Buse

c) Poignée

d) Chapeau

e) Électrode

5. La torche et le câble surchaufferont et brûleront.

6. Utiliser régulièrement un conditionneur d'eau.

7. Elles permettent de voir l'arc et le bain de fusion.

8. Empêcher la turbulence du gaz de protection à la sortie de la buse.

9. À permettre de manipuler facilement et rapidement la torche et à retenir l'électrode de tungstène.

 

 

Test tungstene

1.

  • Tungstène pur;
  • tungstène additionné d'oxyde de thorium (Th);
  • tungstène additionné d'oxyde de zirconium (Zr);
  • tungstène additionné d'oxyde de cérium (Ce);
  • tungstène additionné d'oxyde de lanthanium (La}.

2. Du courant alternatif

3. La polarité normale

4. a) Vert b) Noir c) Brun d) Orange

5. a) 70-150 A b) 15-30 A c) 100- 180 A

 

 

Test gaz de protection

1. Des gaz qui ne réagissent chimiquement avec aucun autre élément

2.

a) Pour le soudage des métaux dont l'épaisseur est supérieure à 5 mm et qui possèdent une haute conductibilité thermique

b) Pour le soudage manuel des métaux dont l'épaisseur est inférieure à 1,6 mm

3. Le volume d'hélium doit être de deux à trois fois supérieur à celui de l'argon.

4.

99,99 %

5. Il possède une action nettoyante qui déloge les oxydes de la surface de ces métaux.

6. Une excellente stabilité de l'arc et une pénétration profonde de la soudure

7. L'acier inoxydable

 

 

Test baguettes

1. Lorsque les pièces sont minces

2.

  • Résistance à la traction;
  • bonne ductilité;
  • bonne résistance à la corrosion;
  • ne pas provoquer de fissures lors du refroidissement.

3.

1100

4. Pour éviter la contamination de la soudure.

5. RCuSn-A, RCuSn-C, RCuSi-A

6. AZ61X

7. Parce qu'elles entraînent l'inclusion d'impuretés

 

 

Test montage et reglage

1. De l'ozone

2. Par l'odeur piquante et irritante

3. Les rayons ultraviolets et infrarouges

4. L'intensité du courant employé lors du soudage

5. Installer un appareil fournissant de l'air pur ou s'assurer de l'évacuation du gaz inerte par l'entremise d'un aspirateur.

6. Le phosgène

7. Parce que l'isolant de la torche risque de brûler, ce qui abîmerait la torche et comporterait des risques de choss électriques.

 

 

Test choix electrode et gaz

1. L'intensité requise et le type de métal à souder

2. À la valve à solénoïde du liquide de refroidissement de la source de courant ou au boyau correspondant de la torche

3. Vérifier si la torche est adéquate et assez puissante pour effectuer le travail.

4. À la borne « électrode » ou, lorsqu'il s'agit d'une source qui n'est pas conçue pour le procédé GTAW, à la borne négative (la plupart du temps)

5.

  • Le gaz de protection a été coupé avant le refroidissement de l'électrode.
  • L'électrode a été contaminée par l'entrée de gaz impur dans le circuit.
  • L'électrode est entrée en contact avec la baguette d'apport ou le métal de base.

6. Avec une toile d'émeri

7. Avec du savon liquide

8.

  • L'épaisseur du métal à souder;
  • la préparation du joint;
  • le diamètre de l'électrode;
  • la position de soudage.

 

 

Test reglage parametres

1. La nature des métaux à souder et l'épaisseur des pièces

2.

a) Les alliages d'aluminium et de magnésium

b) Du courant alternatif

3. Durant le demi-cycle où l'électrode est positive

4. On peut considérer que le courant de soudage nécessaire varie entre 35 et 50 A par millimètre d'épaisseur.

5. Le soudage risque d'être impossible, car la vitesse de descente de l'électrode sera trop rapide pour permettre de souder correctement.

6.

  • Augmentation de la largeur du bain de fusion (et du cordon);
  • augmentation du volume du bain de fusion (risque accru d'effondrement);
  • augmentation de l'énergie de l'arc (augmentation des déformations);
  • diminution de la protection gazeuse.

7. La vitesse du gaz risque de provoquer une turbulence capable d'entraîner l'air ambiant dans le bain de fusion.

 

 

Test techniques de soudage

1.

2. Un joint à bord relevés

3. Pour l'aluminium et le magnésium

4. En amorçant l'électrode pendant un moment sur une pièce de cuivre avec du courant continu en utilisant la polarité inversée

5. En la meulant ou par réaction chimique

6. Son extrémité a une apparence plutôt mate et sans éclat.

7. En cassant le bout contaminé ou par meulage.

8. Une distance égale au diamètre de l'électrode

9.

  • Le type de joint;
  • la position de soudage.

10. a) De 10 à 15° b) De 10 à 15°

11. a) 75° b) 20°

12. a) 20° b) 20°

13. Fournir une protection gazeuse supplémentaire au joint à souder et expulser l'oxygène qui pourrait causer l'oxydation de la soudure.

14.

  • Le soudage de joints sur plaques;
  • les deux premières passes lors du soudage des tuyaux.

15. 5mm

16. L'argon

17. Le cuivre

18. Avec du papier biodégradable et du ruban adhésif

 

 

Test pulse

1.

a) Le bain de fusion se forme.

b) Le bain de fusion se solidifie.

2. À la condition que les points de soudure se recouvrent suffisamment

3. Pour le soudage de tuyaux minces

4.

  • Intensité maximale;
  • intensité minimale;
  • temps de montée et de maintien de l'intensité à sa valeur maximale;
  • temps de descente et de maintien de l'intensité à sa valeur minimale.

5.

a) À la valeur la plus faible possible, tout en s'assurant qu'elle permette d'obtenir une soudure continue

b) Selon un rapport 3/1, c'est-à-dire que le temps de montée doit être trois fois plus long que le temps de descente.

6. À 40%

 

Test automatisation GTAW

1. Par un fil d'apport continu

2.

  • Diminution du temps d'exécution d'une soudure;
  • amélioration de la qualité des soudures;
  • amélioration de l'aspect du cordon de soudure;
  • diminution des dépenses liées à la main-d'œuvre.

3.

a) Coffret de commande de tension de l'arc

b) Coffret de commande du courant de soudage

c) Coffret de commande de la vitesse de dévidage

d) Moteur de régulation de la longueur d'arc

e) Dévidoir du fil d'apport

4.

  • Distance entre la torche et la pièce (longueur d'arc);
  • tension à l'arc;
  • luminosité de l'arc.

5. Un palpeur

6. Détecter la présence du bord libre du joint afin de guider la torche.

7. Les rayons infrarouges émis par la racine de la soudure

8. La distance entre le bout de la torche et la pièce à souder

9.

  • Écoulement du gaz de protection;
  • amarcage de l'are {sans contact entre l'électrode et la pièce);
  • circulation du courant.

10.

  • Le débit de gaz;
  • l'intensité du courant de soudage;
  • la vitesse de soudage.

11.

  • Séquence à paramètres constants;
  • séquence à variation continue du courant;
  • séquence à paramètres variables

12. Pour faciliter la formation du bain de fusion.

13. Pour permettre le refroidissement de l'électrode et celui de la soudure.

14. Un déphaseur

15. La vitesse doit être augmentée dans les angles et diminuée lors du soudage des côtés droits.

Fin